Matricules des forçats du bagne de Brest (1749-1858)

Base de données constituée à partir des registres de matricules des forçats arrivés au bagne de Brest en mai 1749. Les registres sont conservés au Service historique de la Défense (SHD), antenne de Brest. Ils ont été numérisés par le SHD et sont librement consultables sur la bibliothèque numérique du Centre de recherche bretonne et celtique. Les données de cette base, de l'ouverture du bagne de Brest en 1749 à sa fermeture en 1858, seront progressivement mises en ligne.

Responsable de la base de données : Philippe Jarnoux, professeur d'histoire moderne à l'Université de Bretagne Occidentale

ColonneDefinition Commentaires
Chaine Chaine d'arrivée du forçat Sous l’ancien régime, il y a 3 chaines principales : la chaine de Paris (avec une variante possible qui passe par la Champagne, la Lorraine et la Bourgogne), la chaine de Guyenne (arrive souvent par voie maritime et rassemble des détenus du sud-ouest du royaume), la chaine de Bretagne (départ de Saumur). Tous les forçats n’arrivent pas dans des chaines. Des prisonniers isolés ou des petits groupes sont régulièrements envoyés à Brest hors de toute chaine.
Prison Prison où était incarcéré le forçat avant son arrivée au bagne Les forçats arrivants dans les chaines sont d’abord regroupés dans certaines prisons et sont rattachés à la chaine quand celle-ci passe à proximité. Par exemple, la chaine de Bretagne part de Saumuret et prend de nouveaux prisonniers à Rennes, provenant des prisons du Parlement.
jour_arrivée Jour d'arrivée au bagne  
mois_ arrivée Mois d'arrivée au bagne  
année_arrivée Année d'arrivée au bagne  
N°_Matricule Numéro de matricule du forçat Chaque forçat reçoit un n° de matricule à son arrivée. A Brest, les numéros ne se suivent pas nécessairement car le matricule général est établi à l’échelle du pays et comprend les forçats de tous les bagnes.
Registre Cote d'archive du registre Cote d’archive du Service Historique de la Défense (SHD) Brest où sont conservés les registres. Le matricule général de Brest commence avec le registre 2 O 7.
Report_1 Numéro de matricule de premier report Le matricule général est refait à plusieurs reprises et certains forçats se voient attribuer plusieurs numéros successivement. Le premier matricule est réalisé à partir de 1749. Le second en 1760, un troisième en 1772 puis un quatrième en 1800. Un forçat arrivé en 1750 aura reçu un premier matricule ; s’il est toujours au bagne en 1760, un nouveau numéro lui est attribué en 1760 (c’est le report). Ce report permet de suivre les forçats d’un registre à l’autre.
Report_2 Numéro de matricule de deuxième report Cf Report_1. Un forçat arrivé en 1750, toujours présent en 1760 et en 1772 aura donc trois numéros successifs, d’où la nécessité de prévoir ces deux reports possibles.
Prénom_1 Premier prénom du forçat Par commodité, l’orthographe des prénoms a été normalisée selon les formes actuelles à l’exception des prénoms étrangers.
Prénom_2 Deuxième prénom du forçat Nous avons considéré comme prénoms composés ceux qui existent aujourd’hui. Ainsi un individu noté Jean Louis dans le registre sera enregistré dans le champ Prénom 1 sous la forme Jean-Louis tandis qu’un individu noté Marcel Michel sera enregistré avec deux prénoms dans les champs Prénom_1 et Prénom_2.
Prénom_3 Troisième prénom du forçat  
Nom Nom de famille du forçat L’orthographe des registres a été systématiquement respectée
Variante_nom Variante du nom de famille du forçat Il s’agit en général de variantes orthographiques, parfois de variantes de prononciation.
Surnom_1 Surnom du forçat  
Surnom_2 Surnom du forçat  
Prénom_père Prénom du père du forçat La distinction entre prénom composé et prénoms multiples n’est en général pas possible ici.
Nom_père Nom de famile du père du forçat En général, noté idem quand le nom du père est identique à celui du forçat.
Décédé Père décédé (o/n/?/z) o signifie oui (père décédé), n signifie non. Dans les cas de doute on note un point d’interrogation. En l’absence d’information « z ».
Prénom_mère Prénom du père de la mère forçat cf. Prénom_père
Nom_mère Nom de famile de la mère du forçat cf. Nom_père
Décédée Mère décédée (o/n/?/z) cf. Décédé
Métier Métier du forçat A défaut d’information, on note « z ». La mention « sans métier » désigne des ruraux, pour la plupart paysans sous une forme ou sous une autre ou des citadins sans aucune qualification spécifique et souvent, journaliers.
Militaire (o, n) o signifie oui ; n signifie non. Dans le cas du « n », les trois colonnes suivantes sont notées « z »
Grade Grade du forçat s'il était militaire cf. Militaire. Les indications de grade sont celles indiquées dans le registre sans aucun changement.
Régiment Régiment du forçat s'il était militaire cf. Militaire. Les indications sont celles indiquées dans le registre sans aucun changement. Cela ne préjuge pas de l’exactitude des dénominations.
Supérieur Supérieur hierarchique du forçat s'il était militaire cf. Militaire. Dans la plupart des cas pour l’ancien régime, il s’agit de l’indication de la compagnie par le nom de son commandant.
Sit_famille Situation familiale du forçat (c, m, v) Célibataire (c), marié (m), veuf (v). Le terme célibataire n’est jamais utilisé mais l’indication du registre est « garçon ».
Nom_épouse   Ce champ n’est complété que pour les individus mariés ou veufs. Pour les célibataires, le champ est rempli par « z ».
Prénom_épouse   Ce champ n’est complété que pour les individus mariés ou veufs. Pour les célibataires, le champ est rempli par « z ».
Lieu_origine Lieu d'origine du forçat Dans la mesure du possible, il s’agit de la paroisse (puis de la commune à partir de la Révolution). Les orthographes des registres sont très aléatoires et l’identification exacte n’est pas toujours possible ou peut prêter à confusion quand les noms sont incomplets (par exemple quand il y a plusieurs Chatillon, Saint-Martin, Villeneuve… dans un même diocèse ou département). Quand la paroisse/commune est exactement identifiée, le numéro de département actuel est indiqué entre parenthèses. Quand l’identification peut prêter à confusion, on ajoute au numéro de département un point d’interrogation. Quand le lieu exact n’a pas pu être identifié, le nom est soit seul, soit suivi d’un point d’interrogation. Pour les villes, on trouve parfois également la mention de la paroisse à l’intérieur de la ville (indiquée entre parenthèses). Le travail d’identification exacte n’a pas été mené pour les lieux hors de France. Dans la pratique, il semble que les lieux indiqués soient parfois les lieux d’origine et parfois les lieux de résidence au moment de la condamnation. Mais rien ne permet de le savoir réellement à partir des registres.
Département Département d'origine du forçat Cette information n'est siaisie qu'à partir de la Révolution. Les départements supplantent peu à peu les diocèses comme espace d’identification entre 1790 et 1792.
Diocèse_origine Diocèse d'origine du forçat Les diocèses sont l’espace d’identification fondamental sous l’ancien régime. Ils ne correspondent que très exceptionnellement aux départements créés sous la Révolution. Quand l’indication du diocèse est erronée dans le registre, elle est laissée telle quelle avec la mention (sic) qui signifie que le diocèse indiqué n’existe pas.
Province_origine Province d'origine du forçat L’indication de la province n’est que très ponctuelle dans les registres. Elle a été systématiquement rajoutée dans le cas de provinces clairement et facilement identifiable (ex Bretagne, Normandie…) mais le cas n’est pas général.
Pays_origine Pays d'origine du forçat F pour France dans les frontières de l’époque (la Savoie par exemple n’en fait pas partie). Pour les autres pays, l’indication est celle qui figure dans les registres.
Lieu_résidence Lieu de résidence du forçat L’information est très rare dans les registres sous l’Ancien Régime. Elle n’apparaît régulièrement que peu à peu pendant l’époque révolutionnaire puis devient systématique au XIXe siècle.
Dépt_résidence Département de résidence du forçat cf. Lieu_résidence
région_résidence Région de résidence du forçat cf. Lieu_résidence
pays_résidence Pays de résidence du forçat cf. Lieu_résidence
Age Age du forçat Il s’agit de l’âge au moment de la condamnation. Des confrontations avec d’autres sources d’archives montrent que l’âge est souvent arrondi et l’exactitude très relative.
Taille Taille du forçat Dans les premières années, l’indication est purement qualitative. Les valeurs chiffrées apparaissent parfois à partir de 1750 puis deviennent systématiques en 1753. Les données sont présentées en pieds (1 pied = 32,5 cm), pouces (1 pouce = 2,7 cm) et lignes (1 ligne = 2,2 mm).
Taille_(cm) Taille du forçat en centimètres (à partir de la fin du XVIIIe siècle) Le passage au système métrique se fait dans les toutes dernières années du XVIIIe siècle. Pour les deux champs, l’exactitude de la donnée est très approximative.
visage    
cheveux    
front   Peu souvent complété sous l’Ancien Régime.
yeux    
nez    
bouche   Peu souvent complété sous l’Ancien Régime.
menton   Peu souvent complété sous l’Ancien Régime.
lèvres   Peu souvent complété sous l’Ancien Régime.
barbe    
cicatrice   o pour oui, n pour n. Si n, la colonne suivante est complétée par « z ».
lieu_cicatrice   Description et localisation sur le corps des forçats de la/des cicatrices. En général, seules sont mentionnées les cicatrices sur les parties habituellement visibles du corps (tête cou, mains, bras). Sur les autres parties du corps, ne sont signalées que les cicatrices les plus remarquables ou sortant de l’ordinaire.
vérole   Indication de marque de petite vérole (= variole) ou non (o ou n). La mention est parfois un peu plus détaillée (fortement, légèrement…).
signes_particuliers   Sont indiqués ici la couleur des sourcils (souvent précisée en même temps que les cheveux et la barbe) et toutes les autres caractéristiques physiques inhabituelles. Ces indications, comme tous les autres critères corporels descriptifs servent à retrouver les forçats en cas d’évasion, les signalements étant alors envoyés aux brigades de maréchaussée.
flétrissure Présence d'une marque au fer rouge, dite flétrissure (o, n) Marque au fer rouge qui constitue une partie de la peine infligée à certains condamnés. La flétrissure est abolie en 1791 mais rétablie en 1810. o pour oui, n pour non.
type_flétrissure   Partie du corps où la marque a été portée. La mention est peu fréquente dans les registres mais les flétrissures sont généralement faites sur l’épaule (omoplate).
juridiction_condamnation Juridiction de condamnation du bagnard  
lieu_condamnation Lieu de condamnation du bagnard En général, ville où siège la juridiction condamnant. Pour les conseils de guerre, les lieux peuvent être directement des champs de bataille ou des camps militaires.
jour_condamnation    
mois_condamnation    
année_condamnation    
crime   Indication complète telle que dans les registres.
typologie_crime   Cette information n'est pas présente dans les registres et sert uniquement à l'analyse de données.
durée_peine   En général, les peines les plus courtes sont de 3 ans (exceptionnellement un an pour certains délits militaires). En 1791, les condamnations à vie sont momentanément supprimées et les peines les plus longues sont alors de 24 ans.
commutation (o, n) o pour oui, n pour non. Les commutations sont des réductions de peine accordées par le souverain ou par un tribunal saisi après le premier jugement.
peine_initiale Peine initiale avant sa commutation Dans la plupart des cas de commutation, la peine initiale était une condamnation à mort.
origin_commut   Indication de l’autorité politique ou judiciaire prononçant cette commutation.
jour_commut    
mois_commut    
année_commut    
jour_lib    
mois_lib    
année_lib    
Evasion (o, n) o pour oui, n pour non. En général seules les évasions momentanément réussies sont signalées mais il y a de nombreuses tentatives d’évasion qui n’apparaissent pas dans les registres. Quand un même forçat s’évade plusieurs fois, il est possible que l’on signale les différentes évasions sur la même fiche mais, dans la plupart des cas, les évadés repris sont reportés sur une nouvelle fiche.
jour_évasion    
mois_évasion    
année_évasion    
lieu_évasion Lieu de l'évasion Il s'agit des lieux fréquentés par les forçats à l’intérieur du port. Cette mention n’est pas générale.
csqces_évasion Conséquences de l'évasion les évadés repris sont jugés et leur peine est souvent alourdie. Les registres mentionnent fréquemment par quelle brigade de maréchaussée les évadés ont été repris et ramenés au bagne.
jour_mort    
mois_mort    
année_mort    
lieu_mort   N’est évoqué que quand la mort survient dans des circonstances particulières.
autres_infos Informations complémentaires La colonne contient entre autres les mentions de transfert d’un forçat d’un bagne à l’autre (en particulier vers Rochefort ou Lorient), des mentions complémentaires sur les évasions, des mentions sociales ou ethniques (juif, bohémien, nègre, bâtard, enfant trouvé…) On y a ajouté également des mentions sur les parents présents au bagne (pères ou frères) et sur les récidives (avec indications des différents numéros de matricule d’un même individu).

Data license: Licence Ouverte version 2.0

6 rows where Décédé = "?" sorted by Décédé

View and edit SQL

Suggested facets: Report_1, Report_2, Column, Prénom_1, Surnom_1, Prénom_père, Nom_père, Décédée, Métier, Militaire, Grade, Régiment, Supérieur, Situation-famille, Nom_épouse, Prénom_épouse, Diocèse_origine, Province_origine, Pays_origine, Age, Taille, visage, cheveux, yeux, nez, barbe, signes_particuliers, flétrissure, type_flétrissure, juridiction_condamnation, mois_condamnation, année_condamnation, typologie_crime, durée_peine, jour_libération, mois_libération, année_libération, Evasion, jour_évasion, mois_évasion, année_évasion, conséquences_évasion, jour_mort, mois_mort, année_mort, lieu_mort, autres_informations

Décédé

Link rowid Chaine Prison jour_arrivée mois_arrivée année_arrivée N°_Matricule Registre Report_1 Report_2 Column Prénom_1 Prénom_2 Prénom_3 Nom Variante_nom Surnom_1 Surnom_2 Prénom_père Nom_père Décédé ▼ Prénom_mère Nom_mère Décédée Métier Militaire Grade Régiment Supérieur Situation-famille Nom_épouse Prénom_épouse Lieu_origine Département_origine Diocèse_origine Province_origine Pays_origine Lieu_résidence Dépt_résidence Région_résidence Pays_résidence Age Taille Taille_(cm) visage cheveux front yeux nez bouche menton lèvres barbe cicatrice Emplacement_cicatrice vérole signes_particuliers flétrissure type_flétrissure emplacement_flétrissure juridiction_condamnation lieu_condamnation jour_condamnation mois_condamnation année_condamnation crime typologie_crime durée_peine commutation peine_initiale origine_commutation jour_commutation mois_commutation année_commutation jour_libération mois_libération année_libération Evasion jour_évasion mois_évasion année_évasion lieu_évasion conséquences_évasion jour_mort mois_mort année_mort lieu_mort autres_informations
107 Guyenne Marseille 26 5 1749 530 2o7 132 z M Athanase z z Paulin z Coulomb z z z ? z z ? voiturier n z z z z z z Marseille (13)   Marseille Provence F z z z z 30 moyenne z ovale châtains z bruns petits z z z z châtain n z n sourcils châtains o GAL z parlement Aix 26 4 1728 accusé de vol nocturne v à vie z z z z z z z z z n z z z z z 13 1 1764 z batard
108 Guyenne Marseille 26 5 1749 533 2o7 z z M Simon z z Lescurre z Sans soucy z ne se souvenant ne se souvenant ? Jeanne Lautret o sans métier o soldat Estampes compagnie Rigody c z z Saint-Martial?   Périgueux Perigord F z z z z 35 bonne z ovale noirs z gris aquilin z z z z n z n sourcils noirs o GAL z prévôté La Rochelle 19 2 1727 vol v à vie z z z z z z z z z n z z z z z 12 4 1758 z z
109 Guyenne Marseille 26 5 1749 534 2o7 z z M Pierre z z Faurichon z z z ne se souvenant ne se souvenant ? Catherine Congeriat ? laboureur n z z z c z z Saint-Jean?   Périgueux Perigord F z z z z 24 bonne z ovale châtains clairs z gris aquilin z z z châtain clair n z n sourcils châtain clair o GAL z prévôté Périgueux 28 6 1727 violences et excès de dessein prémédité avec armes à feu a à vie z z z z z z z z z n z z z z z 16 9 1749 hôpital z
110 Guyenne Marseille 26 5 1749 548 2o7 140 34 M Pierre z z Cailleau z z z ne se souvenant ne se souvenant ? ne se souvenant ne se souvenant ? z n z z z m Margueritte Marie Garo ?   z z z z z z z 23 moyenne z ovale basané noirs z noirs aquilin z z z noire n z n sourcils noirs o GAL z prévôté Soissons 7 2 1728 bohème et vagabond e à vie z z z z z z z z z n z z z z z 17 1 1777 z z
781 Guyenne Marseille 26 5 1749 3643 2o7 z z L Jacques z z Gaud z z z ? ? ? ? ? ? cardeur z z z z c z z Lyon (69)(enfant abandonné à l'hôpital de la Charité)   Lyon z F z z z z 18 moyenne z long noirs z roux camus z z z z n z n estropié du genou droit n z z fermes Bourg-en-Bresse 3 5 1748 contrebande de tabac c 3 ans z z z z z z 3 5 1751 n z z z z z z z z z garçon de l'hôpital de la Charité de Lyon
944 Guyenne Marseille 26 5 1749 3918 2o7 1022 z E Etienne z z Desmaret z Sans Quartier z ne sachant ne sachant ? ne sachant ne sachant ? z o soldat Royal de Vaisseaux compagnie du Chevalier de Montville c z z Rouen (76)   Rouen Normandie F z z z z 18 moyenne z rond châtains z châtains large écrasé z z z châtain n z n z n z z conseil de guerre Ypres 1 7 1748 avoir attenté à la sûreté de la place avec infraction aux postes de la poterne de l'orillon gauche du bastion de Touronet m à vie z z z z z z z z z o (tentative ratée, puis 2° évasion réussie) 13 7 1767 z condamné à avoir les oreilles coupées,aux galères à vie par jug.de M.Hocquart du 14 04 50 z z z z z

Advanced export

JSON shape: default, array, newline-delimited

CSV options:

CREATE TABLE "matricules" (
"Chaine" TEXT,
  "Prison" TEXT,
  "jour_arrivée" INTEGER,
  "mois_arrivée" INTEGER,
  "année_arrivée" INTEGER,
  "N°_Matricule" INTEGER,
  "Registre" TEXT,
  "Report_1" TEXT,
  "Report_2" TEXT,
  "Column" TEXT,
  "Prénom_1" TEXT,
  "Prénom_2" TEXT,
  "Prénom_3" TEXT,
  "Nom" TEXT,
  "Variante_nom" TEXT,
  "Surnom_1" TEXT,
  "Surnom_2" TEXT,
  "Prénom_père" TEXT,
  "Nom_père" TEXT,
  "Décédé" TEXT,
  "Prénom_mère" TEXT,
  "Nom_mère" TEXT,
  "Décédée" TEXT,
  "Métier" TEXT,
  "Militaire" TEXT,
  "Grade" TEXT,
  "Régiment" TEXT,
  "Supérieur" TEXT,
  "Situation-famille" TEXT,
  "Nom_épouse" TEXT,
  "Prénom_épouse" TEXT,
  "Lieu_origine" TEXT,
  "Département_origine" INTEGER,
  "Diocèse_origine" TEXT,
  "Province_origine" TEXT,
  "Pays_origine" TEXT,
  "Lieu_résidence" TEXT,
  "Dépt_résidence" TEXT,
  "Région_résidence" TEXT,
  "Pays_résidence" TEXT,
  "Age" TEXT,
  "Taille" TEXT,
  "Taille_(cm)" TEXT,
  "visage" TEXT,
  "cheveux" TEXT,
  "front" TEXT,
  "yeux" TEXT,
  "nez" TEXT,
  "bouche" TEXT,
  "menton" TEXT,
  "lèvres" TEXT,
  "barbe" TEXT,
  "cicatrice" TEXT,
  "Emplacement_cicatrice" TEXT,
  "vérole" TEXT,
  "signes_particuliers" TEXT,
  "flétrissure" TEXT,
  "type_flétrissure" TEXT,
  "emplacement_flétrissure" TEXT,
  "juridiction_condamnation" TEXT,
  "lieu_condamnation" TEXT,
  "jour_condamnation" TEXT,
  "mois_condamnation" TEXT,
  "année_condamnation" TEXT,
  "crime" TEXT,
  "typologie_crime" TEXT,
  "durée_peine" TEXT,
  "commutation" TEXT,
  "peine_initiale" TEXT,
  "origine_commutation" TEXT,
  "jour_commutation" TEXT,
  "mois_commutation" TEXT,
  "année_commutation" TEXT,
  "jour_libération" TEXT,
  "mois_libération" TEXT,
  "année_libération" TEXT,
  "Evasion" TEXT,
  "jour_évasion" TEXT,
  "mois_évasion" TEXT,
  "année_évasion" TEXT,
  "lieu_évasion" TEXT,
  "conséquences_évasion" TEXT,
  "jour_mort" TEXT,
  "mois_mort" TEXT,
  "année_mort" TEXT,
  "lieu_mort" TEXT,
  "autres_informations" TEXT
);
Powered by Datasette · Query took 194.477ms · Data license: Licence Ouverte version 2.0